Opensuse 10.2, le test

Comme d’habitude, je mirror les installs sur mon réseau local ce qui me permet d’être pénard pour les install suivantes; rien de nouveau là dessus sauf qu’une nouvelle fois il faut faire le tri pour le pas récupérer 30Go incluant des versions ppc qui ne me sont pas utile. Tout va bien si ce n’est la ligne wget un peu longue mais bon on aime ou on aime pas ;o).
Ensuite, je suis fdonc parti sur une install NFS et pour info, comme je ne souhaite pas trop m’embéter je réalise l’install dans une machine virtuelle VMWare, le tout tournant sous une Linux Suse 10.0. Au passage vive VMWare.. magnifique outil !

Gravage du CD de boot (70 Mo) ; config réseau détectée tout seul, config de l’install via NFS… tout va bien ! un sacré + puisqu’en 10.0 je n’ai jamais rèussi à installer en NFS et j’avais été contraint de graver les 7 cd !!!
Coté installeur YAST, rien de très nouveau, c’est propre et toujours assez simple. J’ai choisi une install par défaut KDE pour ne pas trop me compliquer la vie dans mes tests. Je ne comprends pas trop pourquoi le swap est installé sur la première partition, mais à part ce point ca va ; l’install KDE par défaut fait environ 2Go et YAST s’occupe de tout.

Comme d’habitude il ne faudra pas s’attendre à trouver les packages bien utiles comme java, acrobat reader les codec mp3 et autre … La distribution est 100% GPL et ne viole pas de breuvet logiciel. Dans les liens associés à cet article vous trouverez donc deux repository contenant les packages nécessaire pour tout cela. Le principal problème que je trouve à ca est que la mise à jour des patch de sécurité pour ces élément externes ajoutés n’est pas garantie. PackMap fait des efforts pour les mise à jour mais Suse Watcher ne les prend pas en compte et il n’y a aucun angagement. Bref mieux vaut ne pas les utiliser quand on peut éviter.

Après un peu plus d’utilisation et de déploiement sur differentes machines, j’ai trouvé à cette distribution pas mal de plus et un peu de contre. Coté plus, il y a la touche graphique, toujours mieux, la convivialité elle aussi toujours en progrès. Ce sont de très bonne choses. J’ai pu expérimenté Xen et quelques machines virtuelles. Super ! Bon, bien sure quelques deconvenues, surtout liées au noyau, peut etre opensuse a-t-elle voulue se doter d’un noyau trop récent ?!? n’empeche que le driver de ma ralink n’est pas supporté alors qu’en 10.0 il fonctionnait à merveille et que mes tentative pour utiliser un driver construit par mes soin et malgrès de nombreux post à ce sujet sur le net, n’ont abouti à rien.

J’ai rencontré pas mal de déconvenues avec mon portable (Del L400) :

  • Support de l’APM très moyen, les ventillos ne se declenchent pas et le cpu à finit en coupure thermique… assez desagreable
  • Détection anormal de sélection du bouton “sleep” (il n’y en a pas” qui conduit le système à rebooter sans-cesse en se mettant en “suspend-on-disk”). Ce qui se corrige simplement en modifiant l’evenement associé dans le fichier /etc/sysconfig/powersave/event
  • Pas de support de l’intel speedstep, ni des sensors

A part ca, une fois bien paramétré, le suspend-on-disk c’est du bonheur ! malgrès tout, j’ai fini par reinstallé une version 10 sur le portable pour eviter les déconvenues thermiques…
Coté installation serveur de developpement, tomcat, apache, eclipse sont bien packagés, je ne comprend pas trop la nouvelle organisation des répertoires pour ses applications, la version précédente avec tout dans le /opt me semblait plus simple même si il est vrai qu’elle etait peut etre moins standard.

A part ca je n’ai pas réussi à percer tous les mystères de la wallet à mot de passe utilisée pour le wlan et me demandant de saisir un mot de passe pour me connecter au réseau… alors qu’avec un init-level 3 ca se connecte tout seul… etrange ; comme la grande question subsidiaire ?!? comment change-t-on le mot de passe de sa wallet ?!? à creuser pour ma part.
Bref, quand j’aurai réussi à comprendre comment faire la mise à jour des packages (oui ca aussi ca a changé mais c’est pas clair non plus), je pourrai voir s’il y a eu des correctifs de faits par rapport aux problèmes évoqués plus haut et peut-être y reviendrai-je sur mon portable.

Vivement la 10.2… mais en tout cas, tout ca devient vraiment beau ;o)

This entry was posted in Technologies. Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.