Installation d’un SLED 11 sur la plateforme Zotak ION ITX / Atom N230

Seconde étape après le montage, l’installation d’une distribution Linux. J’ai choisit une SLED, en possédant une licence mais l’installation d’une OpenSuse devrait revenir au même. L’installation se passe sans soucis particulier et au final l’ensemble du matériel est correctement détecté.

En effet, coté installation et détection ca se passe globalement bien. Seuls points d’accroche la carte graphique qui n’est pas détectée. Il faut installer manuellement de serveur X nvidia et lancer la configuration en manuel. A part celà , audio, réseau, usb… tout est correctement détecté / configuré.

Coté “sensors” par contre ça ne marche pas fort … aucun n’est détecté. J’ai essayer de compiler la dernière version de lm_sensors, malheureusement, la SLED est une distribution un peu trop “windowsienne” et elle ne fournit pas yacc/bison, nécessaire pour compiler lm_sensors. Ceci étant dit, je n’ai pas plus essayé car en l’absence de ventilation, il n’est pas vraiment nécessaire de se soucier de cela. L’idée à  la base était de mettre une sécurité pour les jours d’été ventilant le boitier au besoin. Mais à  l’approche de l’hiver … pas d’urgence.

Autre point positif dans tout ça, la mise en vieille, que ce soit en “suspend to ram” ou que ce soit en “suspend to disk” fonctionne à  merveille. Pratique pour gagner du temps, même si d’un point de vue consommation, la bête demandant 20W éteint, le gain n’est pas vraiment évident avec une économie de seulement 10W entre allumé et éteint.

En fonctionnement, les vidéos sur Youtube sont fluides, l’utilisation est agréable ; on n’est pas sur un foudre de guerre mais une machine tout à  fait honorable, en tout cas plus que la solution via sn … les dB en moins

This entry was posted in Silent Computing. Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.