Problèmes de stabilité avec l’hyperviseur Xen – kernel debug

Bon, chaque mie à jour de matos à son lot d’emmerdes, et à ce jeux, je n’ai franchement pas de bol 🙁 l’informatique doit m’en vouloir … bref, me voila avec un système Xen Linux qui crash lamentablement dès que sont transférés plusieurs 100ènes de Mo sur une des cartes réseau … perso, je pense que le périphérique virtuel BR (bridge) est moisi, mais bon …
Manque de bol, les logs ne sont pas parlante et surtout rarement accessibles. De fait, j’ai eu besoin de brancher un jolie cable null-modem entre mon server et un portable pour avoir les logs jusqu’au dernier instant. Un petit rappel ici de comment mettre en oeuvre ceci

Tout d’abord, il faut trouver le cable null-modem, je le dit tout de suite, le petit dealer informatique du coin, lui parler null-modem ou chinois c’est kifkif ; j’ai donc trouvé mon bonheur chez un petit vendeur de composants électronique (mais pourquoi ai-je balancé mes tonnes de câbles passés !!!)
Une fois connecté, il est simple de tester la connexion en tapant sur un coté :
tail -f /dev/ttyS0
et de l’autre coté :
echo “coucou” > /dev/ttyS0

L’activation de la console se fait ensuite en modifiant /boot/grub/menu.lst pour ajouter les options suivante sur la ligne de commande, attention dans le cas de xen et d’un kernel normal c’est un peu différent :
Pour xen ajouter à la ligne kernel : loglvl=all guest_loglvl=all com1=9600,8n1 console=com1
¨Pour xen ajouter à la ligne modules : console=hvc0 earlyprintk=xen
Pour Linux ajouter :

Reste ensuite à booter et ecouter, pour l’ecoute je conseille deux terminaux :
cat /dev/ttyS0 > log.out
tail -f log.out
Comme ca on enregistre et affiche en meme temps le résultat dans un fichier.
Pour la vitesse, il serait mieux de passer à 115200 bauds, toutefois, pour ma part, je ne sais pourquoi mais le portable de reception n’a pas eu envie d’aller au dela de 9600bps, ce qui, il faut le dire ralenti grave le boot au point de le planter parfois.

This entry was posted in Systems, Virtualization. Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.