Paramètres clefs de configuration des LPAR AIX

Le partitioning logique AIX (LPAR) est défini par différents settings qu’il est intéressant de comprendre, entre autre par rapport au calcul des licences lorsque celles-ci sont basées sur le nombre de cores.

Tout d’abord une LPAR puise ses ressources dans un shared pool qui est un sous-ensemble des cores physiquement installés sur le système. Les processeurs du Shared Pool, sont partageables entre les différents LPAR qui y sont accrochés. C’est à dire que lorsqu’un des LPAR ne consomme pas toute la puissance qui lui a été alloué, alors il mettra cette puissance à disposition des autres LPAR, dans la limite de leur configuration.

Deux paramètres permettent de déterminer la capacité d’un LPAR à obtenir de la puissance. Le premier est l’Entitlement :

Ce paramètre (Entitled) indique la puissance CPU garantie à la partition, le nombre correspond directement au nombre de CPU physiques réservés. En conséquence, la somme des Entitled des différents LPAR ne peut excéder la taille du pool partagé. Cette puissance sera forcement disponible à la partition dans 1 cycle de dispatch (10ms). La partition peut consommer moins que ce paramètre, mais aussi profiter des cycles libres du shared pool pour aller au dela.

Un LPAR a une consommation de 100% lorsqu’il consomme son Entitlement, 200% s’il consomme 2 fois plus, quel que soit le nombre de CPU correspondant à l’Entitlement.

Le second paramètre est le nombre de VP, il correspond au nombre de Virtual Processor que l’on associe à la partition. Ce nombre, outre la puissance globale de la partition, permet de fixer le taux de parallélisme de la partition. Ce nombre indique le nombre de VP que la partition peut mobiliser. 1 VP correspond au maximum à 1 Core physique. Il est possible de descendre au minimum à 0.1CPU physique. Une partition ne peut pas consommer au delà de ses VP y compris s’il y a des CPU disponibles dans le Pool. Par contre la somme des VP des différents LPAR peut être supérieur au nombre de Core dans le Pool.

Nous pouvons donc dire qu’une partition a une garantie liée à son paramètre Entitled, qu’elle peut aller au delà de cette limite, dès lors qu’il y a des Core disponibles dans le Shared Pool, sans pour autant excéder le nombre fixé par le paramètre VP.

Les paramètres VP et Entitled ont un min et un max, qui correspondent aux limites dans lesquelles la partition pourra, par la suite, être dynamiquement reconfigurée.

This entry was posted in Virtualization and tagged , , . Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.